2016-181

De wikiducamp
Aller à : navigation, rechercher

mercredi 29 juin 2016

Sextidi
6
Germinal
CCXXVII


Garder la veilleuse de la rationalité au coeur de la passion et au coeur des ténèbres - Hadj Garm'Orin

Andre-The-Giant.png

indivision poissonniers : travaux salle de bains

  • 9h45 eu Rémi Thollet (architecte) via son fixe : le syndic doit me rappeler. Pas gagné pour l'été...

Pattern Language : recherche Promenade

Tour du bloc pour repérages points d'intérêt du quartier à faire le matin... 8h30 toute la rue des Poissonniers est calme, nettoyée et accessible. Les commerçants de la rue Dejean dressent leur étal. Petit tour par le Square Léon : les tables avec les damiers sont vides. Lèche-vitrine rue des Gardes : tenté par un T-shirt arborant un "Barbès Go-Zone" (ouverture des boutiques à 10h00 - fermeture 18h00). Croisée vers l'excellente brasserie de la Goutte d'Or (ouverture à 17h00...). Tentative de rejoindre la rue Polonceau pour voir le poullailler de Pascal en coupant par la Villa des Poissonniers (code bobo42). Croisée une charmante mère de famille emmenant sa fille à l'école. Un chat noir et tant de verdure. Porte du haut fermée à clé : demi-tour. Joli crochet pour une belle petite promenade matinale à cartographier. Avec quelques haltes à étudier comme les connexions sociales croisées à l'Hôtel de L'Univers où les vieux arabes te serrent la main. Petit moment de plénitude avant d'attaquer la journée.

Exposition inspirante

Respect-Justice-earth-crisis-3-856x1024.png

Promenade du soir : envie de minimalisme

Inspiré par le nettoyage du dressing : 1 manteau et 1 veste à nettoyer... Descente par la rue de la Goutte d'Or. Arrêt par la Coop Alimentaire de la Louve en préfiguration avant son installation prévue en novembre rue des Poissonniers. Belles énergies sur le food. Pause au Pressing : 16 euros pour une veste et un manteau à récupérer vendredi après-midi. Bel accueil et inspiré par la prestation de nettoyage-repassage à 3 euros la chemise. Passage au Franprix pour quelques menus courses (vin, fromage, et café) à prix raisonnables. Vécu le cérémonial des pâtisseries du Ramadan à la boulangerie rue Myrha. Etanché une petite soif 'un mauvais verre de Chardonnet 4 euros' avec un aperçu de la programmation. Aperçu Laure Briard qui jouera demain au festival estival de la pop souterraine. (à poser sur agenda de flânerie de jeudi).

Heureux de recroiser mon fer. Repasser près de la fenêtre de la chambre ouverte en grand. Cette table à repasser me fait penser à un troisième bureau de production mentale. Touché de belles chemises que je ne peux plus enfiler. Espoir de retrouver un corps que j'ai laissé aller. La chambre se transforme en fumoir fleuri : une gourde d'eau gobi, 3 cendriers, un paquet clopes, un zippo et quelques pots de fleurs.

Confiance dans le flow qui vient.

Prochaine étape rdv w/ Bricool pour parler de bricolage et de cette vision "holistique" du bonheur. Résumé de la journée : 2 bugs connus, identifiés et désormais simples à résoudre

  1. des pieds de sommier fixés : faciliter le ménage & rangement de la table à repasser (rénovée et utilisée à plein régime aujourd'hui)
  2. 3 belles étagères en chêne d'Antoine fixées au mur avec les cornières (rangées dans le coin frigo) dans le coin sommeil pour une fonction de bibliothèque apaisée

J'y crois à mort à cette stratégie de la lenteur. Commencer petit, décomposer les tâches et mettre un plan d'action compréhensible par un enfant...