LifeDesign Learning Zone

IPA

De wikiducamp
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Verre et bouteille d'India Pale Ale

India Pale Ale[1] (IPA) est un style de bière à fermentation haute d'origine anglaise.

Histoire

Selon Mathieu Limousin, les IPA ont été développées au XVIIIe siècle pour approvisionner les troupes coloniales britanniques en Inde, la bière supportant mal la traversée[2]. Les IPA, grâce à l'ajout de sucre et de houblon, auraient été préservées.

Cependant, cette histoire semble avoir été inventée par le brasseur anglais George Hodgson, alors principal brasseur d'IPA, au début du XIXe siècle[2]. Les bières habituelles supportaient généralement le voyage de Grande-Bretagne vers les Indes. La Bow Brewery de George Hodgson était devenue, grâce à ses liens avec la Compagnie britannique des Indes orientales, le principal exportateur d'alcool vers les Indes[1]. La Compagnie encourageait ce commerce pour deux raisons : le voyage du retour des Indiamen se faisait sinon à vide ; et à défaut de bière, impossible à brasser en raison du climat, les hommes risquaient de boire des alcools locaux, dangereux pour la santé.

Jusqu'au XVIIe siècle, la bière est brassée avec du bois ou de la paille, ce qui lui donne un goût de fumée, ainsi qu'une couleur brune. Avec la révolution industrielle, le coke à la combustion bien plus propre, permet de produire une bière pale, comme l'IPA[1]

Les bières IPA gagnent ensuite en popularité, et les brasseries se multiplient. L'une d'elles, Bass Brewery, produit la bière la plus vendue au monde et acquiert une renommée mondiale[1].

Le déclin des bières IPA est causé notamment par l'arrivée de l'eau tonique dans l'Empire britannique, le développement du commerce de la glace, et surtout par le développement de la réfrigération, qui permet de brasser la bière toute l'année et de la servir fraîche[1]. En 1870, le Premier ministre William Ewart Gladstone décide de taxer la bière selon son degré d'alcool, pénalisant les IPA par rapport à des bières plus légères[1]. Puis avec la Première Guerre mondiale les céréales sont réquisitionnées, ce qui fait encore baisser le degré des bières. La plupart des brasseurs sont rachetés ou font faillite.

À la fin des années 1980, avec l'essor des microbrasseries, certaines brasseries artisanales des États-Unis ont relancé la fabrication d'IPA. Cette tendance de l'IPA est arrivée en Europe au cours de la décennie 2010[2].

Caractéristiques

L'IPA est une bière blonde forte avec plus d'amertume, et des arômes généralement fruités : agrumes, fruits exotiques, ou encore eucalyptus[2].

Références

  1. a b c d e et f (en) « India Pale Ales - A history of the authentically global beer », The Economist,‎ (lire en ligne)
  2. a b c et d Ophélie Neiman, « India pale ale, l’amer à boire », sur Le Monde, (consulté le 18 avril 2019)