Mi diario personal - (2022.W38)

Michel Jaouen

De La caja de notas


Michel Jaouen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Ordre religieux

Michel Jaouen, né le à Ouessant et mort le à Paris 13e, est un prêtre jésuite français.

Surnommé « le curé des mers »[1], célèbre pour son investissement auprès de jeunes atteints par la toxicomanie, moins connu pour celui envers les délinquants juvéniles et les convalescents psychiatriques, il a inauguré une méthode inédite de réadaptation par des croisières de longue durée sur des navires à voile où la liberté était l'argument, les jeunes, volontaires, n'étant astreints à aucune obligation.

Biographie

Né à Ouessant dans une famille nombreuse, Michel Jaouen[1] grandit à Kerlouan où son père exerce comme médecin.

Il entre comme novice au séminaire des jésuites à 19 ans en 1939 puis tente de fuir par mer en Angleterre avec deux de ses frères pendant la guerre. Il se prépare initialement à partir pour la Chine mais l'arrivée au pouvoir de Mao Zedong l'en empêche[2]. Il fait son temps militaire chez les Spahis.

Il est ordonné prêtre en 1951[3]. Il est aussi professeur de mathématiques.

Michel Jaouen meurt le 7 mars 2016 à Paris, à l’âge de 95 ans[4]. Il est enterré dans le caveau des Jésuites au cimetière de Passy.

Ministère

Il crée l’AJD, Association jeudi dimanche (initialement "Association de jeunes délinquants) dont l'objectif est de relayage de jeunes sortant de prison. Aumônier des mineurs pendant treize ans au centre pénitentiaire de Fresnes [5], il fonde à leur intention le foyer des Épinettes à Paris.

Assisté du père Alain Maucorps, il embarque des délinquants et des toxicomanes[6] depuis 1968 sur les Bel Espoir I et II[7], puis le Rara-Avis à partir de 1973[8] : « J’ai beau être né à Ouessant, j’ai toujours été plus intéressé par les gens que par la mer ; le bateau et l’océan ne sont que des outils pour inviter les jeunes paumés que j’emmène à prendre leurs responsabilités, à s’autonomiser et ne pas être assistés » [9]. À sa mort, le nombre de jeunes qu'il a aidés est estimé à plus de 15 000[10].

Il est le frère du vice-amiral Hervé Jaouen.

« Faire don de soi aux autres, c’est la seule expression de foi qui compte. Tout le reste, c’est du baratin..! » [9]

Sépulture des Jésuites au cimetière de Passy.

Hommages et distinctions

  • L'Institut français de la mer lui décerne son prix 2007 à l'unanimité[11].
  • La chanson Hasta Luego (1973) d'Hugues Aufray est dédié au père Jaouen. Le chanteur témoigne : « J'ai été touché par un article sur lui et son trois-mâts Le Bel Espoir [...]. [Dans Hasta Luego], je rends hommage à ce prêtre breton dont l'action est de redonner de l'espoir. Cet homme courageux a pour mission sur terre d'aider autrui »[12].
  • Prix du conseil 2012 du Yacht Club de France[12].

Citations

« Aimez-vous les uns les autres, avec ça vous faites le tour du monde[9]. »

« Démerdez-vous pour être heureux[13] ! »

Notes et références

  1. a et b « Michel Jaouen, curé des mer », Lien social,‎ (lire en ligne).
  2. « Thalassa rend hommage au père Jaouen », sur Aleteia, (consulté le )
  3. « Père Michel Jaouen », Le grand entretien, sur France Inter, (consulté le )
  4. « Le père Jaouen est décédé à l'âge de 95 ans » sur dna.fr, 7 mars 2016.
  5. « Le Père Michel Jaouen sj et ses voiliers en 2006 », sur jesuites.com.
  6. « Michel Jaouen: seul Père à bord après Dieu », Le Point, 13 avril 2011
  7. Site du Bel Espoir.
  8. « Père Michel Jaouen », France Inter, 27 avril 2012.
  9. a b et c « P. Michel Jaouen sj « Seul Père à bord après Dieu » 2011 | Jésuites de la Province de France », sur www.jesuites.com (consulté le )
  10. « Le père Michel Jaouen, une longue vie au service de la jeunesse », sur www.archivioradiovaticana.va, (consulté le )
  11. « Sur un bateau on ne peut pas tricher » sur brest.maville.com.
  12. a et b « Père Jaouen. Au service des jeunes en dérive », sur Le Télégramme de Brest,
  13. Virginie Bloch-Lainé, « Le Père Michel Jaouen (1920-2016) : "Démerdez-vous pour être heureux ! " » [audio], sur France Culture, (consulté le )

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes


<footer>source wp:Michel Jaouen</footer>