Antibibliothèque

De xtof lifedesign


Page voulue.

Le Tsundoku. Suis les grands livres 


💭 A calendar of wisdom https://www.goodreads.com/book/show/12419.A_Calendar_of_Wisdom

> Z’avez pas lu Kafka. Je ne peux pas lire ici….

Johnny.Decimal > 53.01 Lecture Description cf Le Cygne Noir

la longue route - navigations

1993-08 Shane Acton : Shrimpy: A Record Round-the-world Voyage in an 18 Foot Yacht

1974-06 France et Christian Guillain : Le bonheur sur la mer

1906 Joseph Conrad : Le Miroir de la mer


Correspondance de Flaubert

Gustave Flaubert prophète et philosophe. Relire sa correspondance sur l’écologie, l’ethnologie et la géopolitique.

> Dans toute la correspondance de Flaubert, Louise Colet sera la seule à lui permettre de se parler à lui-même dans les lettres qu’il lui adresse. Elle lui sert d’analyste, d’une certaine façon. Il lui écrit la nuit, après la journée de travail, et il y a un moment où Louise est son destinataire, mais où il se met à se parler à lui-même à travers elle. C’est comme ça que naît une réflexion, un méta-discours sur son travail. — Pierre-Marc de Biasi (édition à paraître en Poche)

2021-05-03 Adèle Van Reeth  : Chemin de la Philosophie - Lettres à Louise Colet : "Ce que je voudrais faire, c’est un livre sur rien"


C’est quoi la Philosophie

Déficit de lecture 4 mai 2021 à feuilleter en navigation : Mille Plateaux Gilles_Deleuze / Rhizome_(philosophie)



Une pile de livres en japonais.

Tsundoku (積ん読?), ou « syndrome de la pile à lire[1] », désigne l'accumulation, sous forme de piles, de livres qui ne sont jamais lus[2],[3],[4].

Présentation

Le terme vient de l'argot japonais de l'ère Meiji (1868-1912)[5]. Il s'agit d'un mot-valise, issu de 積んでおく (tsunde-oku?, qui désigne les empilement de choses mises de côté pour une utilisation ultérieure) et de 読書 (dokusho?, lecture). Il est également utilisé pour désigner les livres prêts à être lus alors qu'ils sont sur une étagère.

Tel qu'il est actuellement écrit, le mot combine donc les kanjis qui signifient accumuler () et lire ().

Notes et références

  1. France Inter, « 'C'est une sorte de drogue' : qu'est-ce que le Tsundoku, surnommé 'syndrome de la pile à lire' ? », sur franceinter.fr, (consulté le ).
  2. Katherine Brooks, « There’s A Japanese Word For People Who Buy More Books Than They Can Actually Read », The Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. Hector Tobar, « Are you a book hoarder? There's a word for that », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. (ja) « 積ん読 », sur Kotobank (consulté le ).
  5. « “Tsundoku,” the Japanese Word for the New Books That Pile Up on Our Shelves, Should Enter the English Language », Open Culture,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes